En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Accès rapide

 logo_home.png PRONOTE-EspaceProfesseurs.png pronote_parents.jpeg PRONOTE-EspaceEleves.jpg icone_pronote_accompagnant.png elyco.jpg libreoffice.jpeg icone_office.jpeg Folios_icone.jpg pix.png moteur_recherche.gif

Site dédié à la technologie au collège  

Le langage de l'ordinateur

  Comment l’ordinateur stocke l’information ?

Un ordinateur fonctionne de manière binaire, il stocke les données sous forme de 0 et de 1 (à l’aide de composants électroniques).

Chaque lettre est convertie en nombre décimal puis en nombre binaire :

Les caractères introduits dans un ordinateur sont codés en binaire en utilisant le code ASCII. A chaque caractère est associé un nombre compris entre 0 et 255 (voir code ASCII). Ce nombre décimal est ensuite codé en langage binaire sur un octet de manière a être compris par l’ordinateur.

conversion_binaire.jpg


Le disque dur d’un ordinateur se compose d’un ensemble de plateaux circulaires coaxiaux, recouverts d’une couche de matériau magnétique qui permet l’enregistrement de données. Un disque dur ordinaire comporte un à huit plateaux tournant à plusieurs milliers de tours par minutes, ses têtes de lecture/écriture se déplaçant à la surface des plateaux sur un coussin d’air d’épaisseur comprise entre 0,2 et 0,5 µ. Les plateaux et le mécanisme de lecture sont enfermés dans une coque étanche qui les isole de la poussière ambiante, car la moindre petite particule peut venir détériorer l’état de surface du disque.

354_disk_4.jpg

Les têtes de lecture/écriture sont dites "inductives" : elles sont capables de générer un champ magnétique qui, soit positif ou négatif, permet de polariser la surface du disque en une très petite zone, ce qui se traduira lors du passage en lecture par des changements de polarité induisant un courant dans la tête qui sera ensuite transformer par un convertisseur analogique numérique (CAN) en 0 et en 1 compréhensibles par l’ordinateur.

source : http://www.futura-sciences.com


Nouvelle technologie le disque dur SSD :
 

Le SSD, c’est quoi concrètement ?

Les SSD (pour Solid State Drive) offrent des performances largement supérieures à celles d’un disque dur classique. Pour expliquer simplement, le disque dur classique est un composant mécanique de format 3.5’’ pour les PC fixes et 2.5" pour les PC portables. Les débits de transfert d’un disque dur tournent autour de 80-100 Mo/s et les temps d’accès disque varient entre 7 et 18 ms en fonction du nombre de rotation par minute. 
Sur un SSD, la partie mécanique est remplacée par des puces de mémoire Flash NAND, telle que celle que l’on retrouve dans les clefs USB. 
Il existe deux types de SSD : ceux disposant d’une connectique SATA, destinés au marché grand public, et ceux à monter sur un port PCI-Express, plus adaptés aux professionnels.
Malgré ce que l’on peut lire parfois sur le web, la durée de vie d’un SSD reste relativement élevé dans un usage normal d'un ordinateur (plusieurs années).

ssd_mac.jpg
 

Comment l'ordinateur stocke-t-il  l'information ?

Activité élève

openofficewriter.jpeg

Ressources :

le codageASCII des caractères
 

ASCII-6ba3f.png


Convertisseur decimal/binaire

 

convertisseurdecbin-04d09.png

Convertisseur decimal-lettre :

openofficecalc.png


Catégorie : Divers - L'informatique ?
Page lue 1931 fois